Il y a 12 produits.

Affichage 1-12 de 12 article(s)

Filtres actifs

Plantoir : l’outil indispensable pour semis, plants et bulbes

Selon la nature du sol de votre jardin maraîcher ou potager, la plantation des graines, des bulbes et la transplantation des plantes se réalisent avec plus ou moins de facilité ! Une terre argileuse est collante, un terrain sablonneux est friable, un sol lourd est compact… alors, comment gagner en efficacité et en rapidité ? Plantoir, canne à semer ou planteuse, Terrateck vous présente ses solutions de jardinage professionnel et ergonomique !

  • Quelles sont les différentes méthodes pour planter vos semis ? Suivant

    Pour la plantation des semis, des bulbes et des plants, il existe de nombreuses méthodes :

    • À la volée. Les graines (salades, radis, fleurs, etc.) sont semées manuellement en les projetant sur une surface délimitée. Pour un travail plus précis avec une densité maîtrisée, vous pouvez utiliser un semoir maraîcher multi-rangs ;
    • En ligne. En pleine terre, en tunnel ou en serre, les graines sont semées de manière longitudinale pour constituer un rang étroit. Cette technique est notamment utilisée pour la culture de légumes racines (carottes, betteraves, etc.) et des bulbes (ail, oignons, fleurs, etc.). Pour plus de rapidité et d’efficacité, optez pour un semoir Ebra ou Terradonis ou une planteuse mono-rang à bulbes ;
    • En poquet. Les graines et les bulbes sont déposés par paquet (de 2 à 3) dans des trous régulièrement espacés à l’aide d’un plantoir à manche. Certains outils, comme la canne à planter ou le semoir mono-rang, vous rendent la tâche moins ardue ;
    • En mottes pressées ou en plaques alvéolées. Les semis sont préparés en amont dans des bacs à semis ou dans des pots. Après germination, les jeunes plants sont ensuite repiqués en pleine terre, sous paillage ou sous abri. Là encore, vous pouvez vous aider d’un outil manuel tel que le transplanteur ;
    • Sur paillage. La transplantation est réalisée sur une bâche préalablement percée avec un perforateur de paillage ou directement par le bec de la canne au moment du semis sur une bâche biodégradable ou plastique.

    Bon à savoir : La transplantation des cultures est une méthode de plus en plus prisée par les maraîchers. En effet, cette solution permet d’anticiper la production des légumes quelques semaines avant la période de gel. De plus, il devient également plus facile de contrôler la germination des plantes et de les rendre ainsi plus résistantes.

  • Pourquoi utiliser un plantoir ? Suivant

    Le plantoir fait partie de l’outillage de jardin incontournable des maraîchers, des horticulteurs et des pépiniéristes, et cela pour plusieurs raisons !

    • Le plantoir génère un gain de temps considérable, et accroît votre productivité ;
    • C’est un outil de précision ! Selon le modèle, il est possible de régler la profondeur de la plantation et la densité du semis. Le traceur sur rang est également très pratique pour respecter la bonne distance d’écartement de l’inter-rang. De même, les découpes sur paillage sont réalisées proprement ;
    • C’est un produit très simple d’utilisation. L’ouverture du bec s’actionne à l’aide d’une poignée en haut du manche ou par l’intermédiaire d’un système de pédale sur ressort ;
    • Le plantoir vous offre un confort incomparable, en travaillant dans une position naturelle sans vous courber le dos.

  • Quel plantoir ou transplantoir utiliser selon votre usage ? Suivant

    À chaque plantoir, son usage ! Selon le type de plantes à cultiver, des outils spécifiques sont disponibles :

    • Le plantoir à poireaux. Il est idéal pour préparer le terrain au repiquage des plants, même si le sol est compact. Chaque trou qu’il creuse est de même profondeur. Il préserve également un écartement identique entre chaque rang ;
    • Le planteur à fraisiers. C’est un outil manuel confortable qui facilite le repiquage des stolons et des plants de fraisiers ;
    • La canne à semer. Ce plantoir est utilisé pour planter de grosses graines (haricots, petit-pois, etc.) en ligne, en poquet et sur paillage. Son bec tranchant réalise une découpe nette de la bâche ;
    • La canne à planter. De même utilisation que pour la canne à semer, mais pour des petites ou grosses mottes (supérieures à 42 mm) ou des arbustes (canne forestière). La transplantation s’effectue à l’aide d’une pédale située en partie basse du plantoir ;
    • La planteuse mono-rang à bulbilles. Les bulbes d’oignons et d’ails sont plantés automatiquement et recouverts de terre grâce à un système de distribution par plateau rotatif (produit breveté par Terrateck). L’outil est entièrement réglable (hauteur de manche, densité de la plantation au mètre, profondeur de plantation, etc.) ;
    • Le plantoir pépiniériste. Pour la plantation d’arbres et d’arbustes ;
    • Le planteur à bambou. Pour faciliter la pose des tuteurs en bambou, même dans une terre non préparée au préalable !