Il y a 29 produits.

Affichage 1-29 de 29 article(s)

Filtres actifs

Récolteuses électriques : une récolte efficace et sans effort !

La récolteuse électrique est un système hautement performant qui facilite la récolte de vos herbes fraîches, plantes aromatiques et fruits ! Récolteuse de jeunes pousses, récolteuse à mesclun ou encore récolteuse de pommes, de noix, de noisettes… Terrateck vous présente l’intérêt de ces produits. Découvrez également le fonctionnement et les bénéfices apportés par ces récolteuses dans votre activité maraîchère quotidienne !

  • À quoi sert une récolteuse électrique ? Suivant

    La récolteuse électrique est un outil mécanique maniable et léger qui permet d’effectuer rapidement et efficacement la récolte de tous types de cultures maraîchères (jeunes pousses, épinard, etc.).

    Chez Terrateck, les récolteuses électriques ont été conçues pour répondre aux besoins des exploitations à taille humaine et dans une logique de respect de l’environnement. C’est pourquoi toutes nos machines de récolte sont alimentées soit par batterie rechargeable soit au moyen d’une simple perceuse-visseuse.

    Ainsi, la récolteuse électrique :

    1. S’utilise sans recours à des engins motorisés (tracteurs ou motoculteurs).
    2. Requiert peu d’énergie pour son fonctionnement. L’entraînement électrique de la machine ne nécessite pas une forte puissance moteur.
    3. A un faible poids, en comparaison avec une récolteuse automotrice dédiée aux grandes cultures agricoles. Son châssis monté sur roues, ou à porter (récolteuse à mesclun), permet de bénéficier d’un système facile à déplacer.
    4. Convient pour tous types de planches de culture (largeur de 80 à 120 cm) au sol meuble ou sableux (la récolteuse ne convient pas sur les sols caillouteux).
  • Que peut-on récolter avec une récolteuse électrique ? Suivant

    Les récolteuses électriques permettent d’effectuer la récolte :

    • De jeunes pousses (salades à couper, mesclun, pourpier, mâche, épinards, etc.) ;
    • De plantes aromatiques (persil, basilic, menthe, ciboulette, etc.) ;
    • De fruits (pommes, poires, noix, noisettes, etc.).


    Nouveauté Terrateck
     : La récolteuse Silver Fox 03 simplifie la récolte des fruits. Cette machine est même capable de faire la différence entre ce qui doit être récolté et la végétation non désirée. Pour trier les fruits avant la vente, il est possible de s’équiper en complément d’une table de préparation.

  • Comment fonctionne la récolteuse électrique ? Suivant

    Les récolteuses fonctionnent par l’intermédiaire d’une perceuse-visseuse ou de batteries. Cette source d’alimentation électrique de faible puissance actionne :

    • La scie, située devant de la machine. Le lamier fonctionne comme un taille-haie horticole, c’est-à-dire avec 2 lames dentelées et affûtées qui glissent l’une sur l’autre. Ainsi, la coupe est nette et précise ;
    • Le rabatteur, placé sur la partie frontale de la récolteuse électrique. Son rôle est de ramener les plantes à couper au niveau des lames ;
    • Le convoyeur (tapis), qui achemine les plantes coupées directement dans des sacs ou des bacs de récolte.

    Quels sont les réglages à réaliser sur une récolteuse électrique ?

    La récolteuse électrique offre de nombreux réglages pour optimiser le rendement de récolte. Elle permet en effet d’ajuster :

    • La pose de la visseuse sur l’actionneur, la position de la gâchette et la tension de la corde (ne concerne pas la récolteuse sur batterie) ;
    • La hauteur de coupe, à l’aide de 2 molettes situées au niveau des roues avant de la machine ;
    • La vitesse du rabatteur, en desserrant les vis papillons. Plus les pales du rabatteur sont hautes, plus la vitesse de rotation de la récolteuse est grande. L’avancement du rabatteur doit aussi être réglé pour ramener le plus possible de végétation sur la barre de coupe et sur le tapis ;
    • La hauteur du châssis et de son manche, par l’intermédiaire de 2 vis situées au niveau des roues de la récolteuse électrique.


    Bon à savoir
     : Pour les récolteuses sur visseuse, il est conseillé de privilégier un matériel de qualité de type DeWalt avec une vitesse de travail d’au moins 1 300 tr/min.

    Comment entretenir sa récolteuse électrique ?

    Pour allonger la durée de vie de votre récolteuse électrique et maintenir sa performance, il faut entretenir votre machine.

    2 opérations sont à réaliser après chaque utilisation :

    1. Nettoyer au jet d’eau le lamier pour enlever les dépôts de sève des plantes. Puis appliquer de l’huile de qualité alimentaire sur chaque lame.
    2. Graisser le boîtier alternatif par le biais du graisseur situé sur le côté de la scie. Il suffit d’utiliser une pompe à graisse.


    Pourquoi utiliser une récolteuse électrique ?

    La récolteuse électrique est la meilleure alliée du maraîcher, et cela pour de multiples raisons :

    1. La productivité de récolte. Par exemple, la récolteuse à mesclun a un débit de chantier de récolte de 80 kg/h. La capacité d’une récolteuse Silver Fox est de 500 à 1 200 kg/h. Selon les modèles et le réglage de la vitesse d’avancement, une planche de 60 m pourra être récoltée en seulement 12 min. Le gain de temps par rapport à une récolte au couteau maraîcher est inestimable !
    2. L’autonomie de fonctionnement. L’autonomie varie selon la capacité de la visseuse ou de la batterie. Une batterie de 10,4 Ah permet une autonomie de travail d’une demi-journée, alors qu’une batterie de 15,6 Ah permet une récolte sur une journée entière.
    3. Un travail de précision. La coupe est nette et ajustable en hauteur pour faciliter une seconde pousse des plantes (mesclun ou épinards, par exemple).
    4. Confort de conduite pour un travail sans fatigue. Les récolteuses sont des machines ergonomiques, maniables et légères.
    5. Économique et écologique. Son moteur de faible puissance ne consomme que très peu d’énergie et évite le recours à un tracteur avec remorque.


    Entièrement réglable
    . Rien n’est laissé au hasard ! La récolteuse s’adapte au type de plantes, à la hauteur et la largeur des planches de culture, à la taille de l’opérateur, etc.