Il y a 189 produits.

Affichage 49-96 de 189 article(s)

Filtres actifs

Désherbage manuel et maraîcher : efficacité et écologie

Les mauvaises herbes poussent plus vite que vos semis, c’est un fait ! Maraîcher, horticulteur, paysagiste… la corvée du désherbage fait partie de votre quotidien. Ces herbes « indésirables » sont présentes partout, dans vos rangs de culture et entre vos allées. Les adventices concurrencent ainsi vos jeunes plantes en les privant d’une partie de leur eau et des nutriments de la terre. Alors, comment agir ? Terrateck vous partage ses solutions efficaces et écologiques : les outils de désherbage manuel et maraîcher.

  • Les différentes méthodes de désherbage Suivant

    Depuis toujours, l’élimination des mauvaises herbes donne du fil à retordre aux cultivateurs. Le tableau ci-après vous présente les principales méthodes de désherbage connues et éprouvées à ce jour.

    Technique de désherbage Produits ou outils utilisés Utilisation
    Désherbage naturel ou biologique Purin d’orties, eau de cuisson des pommes de terre, mélange de vinaigre blanc (ou de bicarbonate de soude) et de gros sel, etc. Type de désherbant qui convient pour des bordures, pavés et terrasses, mais qui n’est pas adapté à une culture maraîchère. Ce produit peut modifier le pH de la terre.
    Désherbage manuel Arrachage des mauvaises herbes. Pose de paillis ou d’un couvre-sol. Réalisation d’un faux semis. Utilisation d’outils à manche de sarclage, de binage et de buttage ou d’une houe maraîchère, etc. Permet de préparer la terre en même temps que le désherbage. Cette technique doit être réalisée avant, pendant et après chaque culture.
    Désherbage thermique ou à vapeur Désherbeur thermique ou désherbeur à vapeur Efficace contre les adventices. Évite le recours à des herbicides. Idéalement, il faut compléter ce type de désherbage avec l’utilisation d’une houe maraîchère.
    Désherbage mécanique Utilisation d’outils mécaniques tels qu’un motoculteur (ou rotoculteur), d’une débroussailleuse, d’une bineuse, d’une herse étrille maraîchère, etc. Il est préférable de choisir un équipement qui n’inverse pas les couches du sol pour éviter la germination des graines de mauvaises herbes enfouies dans votre terre.

    Aujourd’hui, l’emploi d’herbicides et de pesticides est largement remis en question. Même si ces désherbants se veulent de plus en plus sélectifs (produits phytopharmaceutiques), Terrateck vous recommande d’opter pour des méthodes de désherbage alternatif (désherbage manuel, thermique mécanique). Celles-ci sont en effet sans danger pour l’écologie !

  • Quels outils pour désherber les mauvaises herbes ? Suivant

    En utilisant des outils manuels, plutôt qu’un désherbant chimique, le travail de la terre que vous allez réaliser va lui être bénéfique ! Votre sol va en effet devenir plus meuble, et donc plus fertile. Vos plantes potagères pourront également mieux s’enraciner en profondeur.


    Les outils pour pratiquer un désherbage manuel

    Pour votre jardin potager ou pour votre jardin maraîcher de petites surfaces (moins de 1 hectare), les outils manuels de désherbage sont parfaitement adaptés ! Utilisés régulièrement, ils accroissent le rendement de vos cultures.


    Parmi les outils à manches indispensables, vous pouvez vous équiper :

    • D’une binette, qui comporte une lame en acier fixée sur un support en forme de col de cygne. La binette sert à « biner », et donc à aérer la terre en surface. Elle permet aussi de désherber en tranchant les adventices ;
    • D’une herse étrille manuelle, qui ressemble à un large râteau, mais avec des ressorts à la place des dents. Ces derniers griffent les mauvaises herbes et les déracinent ;
    • D’un sarcloir à fil, d’un sarcloir oscillant ou d’une sarcleuse à torsion, sa forme en U permet de racler la terre en surface. Les adventices sont coupées au plus proche de vos plantes potagères, sans les abîmer ;
    • D’une roue sarcleuse ou d’une roue émietteuse, simple ou double, équipée de lames tranchantes ou d’étoiles qui cassent la croûte superficielle d’une terre lourde ou tassée. Cet équipement permet de biner et de sarcler entre vos rangs de culture, très rapidement en un simple passage !

    Le désherbage thermique : la technique par le feu

    Le désherbage thermique est une alternative intéressante contre le recours à des désherbants chimiques. Les désherbeurs thermiques fonctionnent à l’aide d’un brûleur à gaz. Ils s’utilisent lors de la réalisation d’un faux semis et pour détruire les mauvaises herbes au stade de cotylédon (filament).


    Les outils de désherbage mécanique pour l’agriculture maraîchère

    Pour l’entretien de votre jardin maraîcher ou pour des cultures plus importantes, de nombreux outils polyvalents et ergonomiques vous permettent de désherber plus efficacement et rapidement :

    • La houe pousse-pousse, produit phare de Terrateck qui séduit par sa polyvalence. Elle permet en effet de préparer vos semis, de biner, de sarcler et de buter vos rangs de légumes ;
    • La herse étrille maraîchère, la sarcleuse ou la bineuse, qui sont des équipements à atteler à un motoculteur ou à un tracteur. Ils rendent les mêmes services que ceux des houes maraîchères, mais s’adressent davantage au désherbage sur moyenne à grande surface ;
    • Les porteurs électriques ou la couchette ergonomique, qui facilitent le désherbage manuel (arrachage, binage, sarclage) en position couchée, sans risque pour votre dos et pour votre santé ;
    • Le porte outils maraîcher, véritable appareil multifonction « tout en 1 », pour votre maraîchage diversifié et pour vos cultures de grande taille. Le porte outils intègre tous les outils présentés précédemment (doigts de binage, désherbeur thermique, sarcleur, buttoir, herse étrille, etc.).

    Pour tous les types de sol et pour toutes les cultures (jardin potager, culture maraîchère, etc.), Terrateck vous apporte une solution durable et écologique pour éliminer durablement vos mauvaises herbes !

  • Quelle est la meilleure période pour désherber ? Suivant

    Les adventices se reproduisent en utilisant l’énergie qu’elles captent et stockent dans leurs racines (principe de la « multiplication végétative »). Cela signifie que plus le développement des mauvaises herbes est avancé, plus il sera difficile de vous en débarrasser ! Dans les faits, pour être efficace, le désherbage est à pratiquer tout au long de l’année. Toutefois, certaines périodes sont plus propices à l’atteinte de meilleurs résultats. Par exemple, il est conseillé de désherber tôt le matin ou tard le soir. La terre est souvent plus humide et meuble à ce moment de la journée, ce qui vous facilitera grandement la tâche.


    Le désherbage de printemps

    Le désherbage au printemps est une technique préventive très efficace. Elle permet de lutter contre l’émergence des mauvaises herbes au stade précoce (cotylédon), à une période où toutes les conditions météo leur sont favorables :

    • Le vent dissémine les graines sur vos cultures ;
    • L’humidité du sol après la rosée du matin favorise leur germination ;
    • Le soleil leur fournit l’énergie nécessaire pour déclencher la photosynthèse qui permet leur développement ;
    • La pluie en abondance transporte les graines par le ruissellement de l’eau. Elle aide à la propagation des mauvaises herbes, parfois sur de grandes distances.

    Le désherbage d’automne

    Le désherbage en automne est également indispensable pour débarrasser votre jardin potager ou maraîcher des mauvaises herbes qui, malgré votre vigilance, sont parvenues à s’enraciner durant tout l’été. De plus, à l’approche de la saison froide, les plantes entrent en « dormance végétative ». Leur croissance est stoppée, elles deviennent plus fragiles et donc plus faciles à détruire.


    Attention !

    Pour des raisons évidentes de sécurité, il faut éviter l’utilisation d’un désherbeur thermique par temps très chaud, sec et venteux.

  • En somme, comment désherber efficacement ? Suivant

    La maîtrise des techniques de désherbage pour éviter l’enherbement est un travail de longue haleine ! Pour obtenir un résultat probant, il est souvent nécessaire d’associer des méthodes préventives et curatives et de bien connaître les caractéristiques biologiques et écologiques de chaque plante à déloger de votre jardin.


    Terrateck vous délivre ses 7 meilleurs conseils pour désherber plus efficacement :

    1. Intervenir le plus rapidement possible pour éviter l’enracinement et la montée en graines des mauvaises herbes.
    2. Utiliser les bons outils au bon moment. Le désherbage thermique et le désherbage mécanique par binage sont plus efficaces sur des plantes développées alors que la herse étrille ou le sarcloir à fil Delta, par exemple, conviennent mieux pour désherber les jeunes plantules.
    3. Réaliser un faux semis pour les cultures à germination lente (carotte, navet, panais, etc.). La technique consiste à préparer un lit de semences plusieurs semaines avant la plantation de la culture souhaitée et d’arroser pour faire germer les graines d’adventices. Celles-ci seront ensuite détruites par sarclage de la terre ou en utilisant un désherbeur thermique, laissant ainsi un sol net exempt de mauvaises herbes.
    4. Densifier les semis. D’une part, les plantes indésirables auront plus de difficulté à trouver leur place pour se développer. D’autre part, vos cultures seront plus résistantes au froid et aux intempéries.
    5. Pratiquer la rotation des cultures. Cette technique qui a déjà fait ses preuves est désormais bien maîtrisée par les maraîchers en culture bio-intensive.
    6. Recouvrir le sol d’une toile de paillage. Privées de lumière, vous limiterez ainsi la prolifération des mauvaises herbes.
    7. Éviter le recours aux intrants chimiques. Avec cette méthode peu respectueuse de l’environnement, vous détruisez non pas uniquement la plante, mais également tout organisme vivant sous terre.

Nouveau compte S'inscrire